Préservation de l’environnement, recyclage et économie circulaire

Depuis 1988, l’entreprise Pennequin s’investit en avance et avec volontarisme dans une démarche de développement durable tout d’abord à travers l’achat et la mise en oeuvre de matériels de concassage des bétons issus de la démolition.

Les matériaux ainsi recyclés retrouvent une seconde vie en étant utilisés en matériaux de plateformes de voiries, avec des propriétés mécaniques quasi-identiques aux matériaux de carrière.

Ensuite, à travers une méthode d’éco-démolition. Le premier chantier « éco-démolition » fut le quartier Junot à Dijon en 2003. Chronologiquement, les travaux se déroulent selon les étapes suivantes :

  • Identification des matériaux sur dossier ou sur site par le Bureau d’Étude,
  • Vérification et validation des matériaux en période de préparation,
  • Choix et élaboration de la méthode de démolition et des filières de valorisation ou de mise en dépôt définitif des déchets,
  • Tri sélectif des matériaux à l’avancement (minéraux, bétons armés ou non, ferreux, non ferreux,…),
  • Reconditionnement et recyclage des matériaux valorisables,
  • Classification des matériaux recyclés selon le guide technique pour l’utilisation des matériaux alternatifs en Bourgogne
  • Enlèvement et mise en décharge autorisée des matériaux non-valorisables,
  • Traçabilité de l’ensemble.

En procédant ainsi, nous préservons les ressources naturelles en minimisant l’extraction de matières premières et préservons l’environnement en traitant de manière responsable les déchets non valorisables.

Démarche CO2

Dans le but de réduire au maximum notre empreinte carbone nous continuons nos efforts.

Nos personnels sont fortement sensibilisés à l’écoconduite à l’aide de formations régulières.

Notre politique d’investissement accorde à chaque renouvèlement de matériel une attention très particulière à tous les dispositifs techniques innovants présents sur le marché, nous permettant de réduire la consommation de carburant et par conséquent nos émissions de CO².

A titre d’exemple, nous avons mis en œuvre :

  • L’encadrement dispose soit de véhicules hybrides rechargeables soit à minima munis d’un système « stop and start ».
  • Le renouvellement régulier des véhicules de services avec pour objectif l’ensemble de la flotte à la norme Euro 6.
  • La géolocalisation de l’ensemble de la flotte afin de s’assurer du respect des limitations de vitesse et la pratique de l’écoconduite.
  • Une pelle de terrassement Caterpillar 336EL Hybride : -15% de consommation.
  • Deux chargeuses sur pneus Caterpillar 966M équipée de la technologie Cat® XE pour une efficacité accrue du groupe motopropulseur avec un excellent rendement énergétique : -25% de consommation.
  • Les engins de chantier sont équipés d’un système de coupure moteur automatique programmable et mis en œuvre en cas de ralenti prolongé.
  • Des tracteurs 4×2 RENAULT C520K avec technologie Optitrack : premier essieu équipé de moteurs hydrauliques qui permettent une traction intégrale temporaire sans les contraintes de consommation de carburant, de hauteur de chargement et de surpoids d’un système toutes roues motrices classique.
  • Des boites de vitesse robotisées sur l’ensemble des véhicules industriels pour une consommation en diminution de – 3%.
  • Le bâchage à vide et à charge de l’ensemble de nos semi-bennes et porteurs ampliroll soit – 4% de consommation.
  • La surveillance hebdomadaire des pneumatiques et de leurs pressions par un prestataire extérieur spécialisé.
  • Un challenge « réduction de la consommation » pour l’ensemble de nos salariés avec remise de prix annuelle.

Enfin un suivi mensuel des consommations de carburant et des pneumatiques est réalisé par le service Matériel.

Toutes les dérives, qu’elles soient mécaniques ou humaines, sont mesurées, identifiées, analysées et instantanément corrigées, afin de continuer à progresser pour atteindre l’objectif fixé de diminution permanente de notre empreinte carbone.